img

Louis Roederer - Louis Roederer Rosé

VENDANGES

La Champagne a connu un hiver particulièrement froid marqué par des gelées importantes. Les vignobles débourrèrent à des dates plutôt tardives, du 19 au 22 avril. Le printemps et le début d’été furent frais et secs, permettant un travail viticole de grande qualité. La pleine floraison intervint du 16 au 19 juin et fut caractérisée par une hétérogénéité entre les secteurs mais également au sein d’une même parcelle, conséquence décalée des gelées d’hiver. A la fin juillet, le manque d’eau se faisait sentir dans les vignes. Après un mois de juillet très sec, le mois d’août apporta les pluies souhaitées avec, du 14 au 16 août, jusqu’à l’équivalent de 3 mois de pluies d’été. Ces quantités importantes d’eau furent salutaires pour enclencher le cycle de maturation. Les vendanges débutèrent le 13 septembre à Aÿ, le 14 septembre à Avize et le 15 septembre à Verzenay. 

ÉLABORATION

62% de Pinot noir - 38% de Chardonnay - 15% de vins vinifiés sous-bois (foudres de chênes) - Pas de fermentation malolactique. Pour élaborer ses champagnes rosés, Louis Roederer utilise toujours la méthode de la saignée à l’issue d’une macération pelliculaire à froid pouvant durer 5 à 8 jours en phase liquide. La cuvée Rosé 2010 a été élevée 4 ans sur lie et bénéficie également d’un repos d’au minimum 6 mois après dégorgement afin de parfaire sa maturité. Le dosage est de 9 g/l.

STYLE

Pur, précis et frais. 

COMMENTAIRES DE DÉGUSTATION

Couleur rose délicate aux reflets légèrement bleutés. Effervescence fine et dynamique. Bouquet pur, précis, où se mêlent les fleurs sucrées (chèvrefeuille, lys), les fruits rouges légèrement acidulés (groseille, fraise des bois) et les zestes d’agrume (mandarine). Apparaissent ensuite les notes chaudes, profondément rassurantes et chaleureuses, de maturité et de fumées classiques de Louis Roederer. Précision et pureté se retrouvent en bouche : attaque croquante, mûre des Pinots noirs exposés au Sud de Cumières, escortés par la fraîcheur, presque acidulée, des Chardonnays exposés au Nord de Chouilly. Après quelques instants d’aération, le milieu de bouche ne fait plus qu’un tout unique à l’allure sphérique : les parfums de fruits mûrs et juteux s’intègrent dans une texture onctueuse et fraîche à la fois, sans aucune lourdeur. La finale s’allonge dans une sensation de finesse et d’élégance